10 conseils pour rédiger un article SEO friendly

10 conseils pour rédiger un article SEO friendly

Dans un article précédent, on vous parlait de comment bien référencer votre site internet en termes de SEO. Aujourd’hui, on attaque les articles SEO friendly ! Poster un article sur votre blog vous apporte de nombreux avantages, ce n’est plus un secret pour personne… L’un d’entre eux est de vous aider à améliorer le référencement naturel de votre site internet auprès des moteurs de recherche. Pour cela, vous devez adapter votre plume aux exigences du SEO dictées par Google et ses comparses, ce qui n’est pas toujours facile. Voici 10 conseils pour vous aider à rédiger un article SEO friendly qui remplira son rôle, et bien plus.

Vous voilà devant votre écran, une page blanche ouverte attendant que l’inspiration vous vienne, et vous ne savez pas par où commencer… Rassurez-vous, le syndrome de la page blanche affecte même les plus grands auteurs !

Maintenant que vous avez votre sujet et vos idées, vous ne savez pas vraiment comment faire pour les mettre en forme de façon à rédiger un article SEO parfait (ou presque). Suivez nos 10 conseils, et vous aurez votre feuille de route pour écrire un article SEO friendly ! 🌈

SEO friendly - 10conseils.fr

Conseil n°1 : Définissez vos mots-clés et vos expressions récurrentes en amont (le SEO aime ça)

Les mots et les expressions clés que vous choisissez de mettre en avant dans votre article vous permettent de vous positionner sur des thématiques bien définies. C’est pourquoi il est important de bien les choisir avant de commencer à les rédiger. Ils vous aideront également à orienter votre rédaction et à définir le plan de votre article.
Trouvez le bon équilibre entre les mots-clés rares (ou niche) et les mots-clés trop génériques. Les mots-clés rares sont peu utilisés par les internautes dans la formulation de leur requête et ne vous permettront pas de ressortir sur la page de résultats (termes trop techniques, langage peu utilisé…). Les mots-clés trop génériques sont à l’inverse probablement déjà utilisés par tous vos concurrents. Passer trop de temps à les travailler ne vous fera donc pas sortir du lot.

Petit tip : Aujourd’hui, il existe de nombreuses extensions Chrome, logiciels voire même applications pour analyser le SEO sur Google et sur vos sites internet concurrents. Cela vaudrait donc le coup d’y jeter un coup d’œil pour savoir un peu plus précisément sur quels mots-clés vous positionner. 😉

Conseil n°2 : N’oubliez pas le champ lexical !

Vous avez défini vos mots-clés ? C’est parfait ! Pour éviter les répétitions à outrance que Google n’apprécie guère en matière de SEO, n’hésitez pas à explorer le champ lexical qui comprend vos mots-clés : synonymes, verbes, adjectifs, etc., traitant du même sujet.

Conseil n°3 : Thèse, antithèse, synthèse : Structurez votre article !

Plutôt que d’écrire votre article d’un bloc que vous-même avez du mal à regarder lorsque vous le relisez, définissez un plan composé de quelques grandes parties comprenant des sous-parties. Non seulement vos propos seront plus clairs et votre article plus agréable à lire visuellement. Ce sera aussi plus facile pour vous de le rédiger sans y passer trop de temps.
Vos titres et sous-titres (les balises Hn) sont également un outil d’optimisation SEO parfait. Il vous suffit d’y placer vos mots-clés et les moteurs de recherche sauront tout de suite de quoi parle votre article. Naturellement, vos balises titres doivent être cohérentes avec le contenu de vos paragraphes !

Conseil n°4 : Soignez votre balise Title et votre Meta Description (un SEO soigné, ça passe aussi par ça)

Vous pensiez pouvoir faire l’impasse sur ces quelques mots ? Malheureux ! C’est la première chose que les algorithmes et les bots des moteurs de recherche vont analyser. Et ils n’oublieront pas de les comparer au reste du contenu de votre article. Vous devez donc être précis et cohérent. C’est aussi la première information que verra le lecteur sur la SERP (Search Engine Result ou page de résultats de moteurs de recherche), autant en soigner la rédaction pour l’inciter à cliquer et venir consulter votre article.
En termes de longueur pour un SEO optimal, on considère qu’un titre d’environ 60 caractères et qu’une meta description d’environ 150 caractères sont optimisés. Attention, on parle de caractères, pas de mots ! Cela inclut donc les espaces, la ponctuation et les lettres.
Pensez également à travailler votre URL de la même façon : courte, précise et claire.

Conseil n°5 : Rédigez un contenu pertinent, complet et de qualité

Contrairement à ce que l’on pourrait croire en matière de SEO, les moteurs de recherche s’attachent bien plus à la qualité de l’article et de l’information qu’il fournit qu’à la quantité de mots-clés utilisés. Il en va de même pour vos lecteurs qui sont à la recherche d’informations, de conseils et de réponses à leurs questions. Quitte à rédiger un article sur un sujet que vous avez choisi, autant le faire bien. Un article optimisé SEO se doit d’être complet, cohérent et informatif du début à la fin.

SEO friendly - 10conseils.fr

Conseil n°6 : Ne vous limitez pas au nombre de mots

La tendance 2022 en termes de SEO penche pour des articles longs (entre 1000 et 1400 mots) pour justement permettre aux auteurs d’avoir la place nécessaire de traiter un sujet de façon suffisamment complète. Ne vous cantonnez donc pas aux 500 mots que vous vous êtes fixés. Il est parfois plus compliqué de synthétiser que de développer. C’est pourquoi, vous ne perdrez pas plus de temps à rédiger quelques lignes de plus ! Cela vous permettra également de mieux travailler vos mots-clés, vos expressions et votre champ lexical en évitant les lourdeurs.

Conseil n°7 : Illustrez vos propos (le SEO aime la diversité)

Pour un article attractif, vous pouvez illustrer votre texte d’images, de graphiques, de GIF et d’émojis, et même d’une vidéo. En fonction du ton que vous souhaitez employer, vous pouvez même insérer des memes ou encore des schémas. La variété du contenu est outil SEO reconnu, à condition de ne pas oublier d’insérer un court texte de description pour permettre aux moteurs de recherche de « voir » les différents supports que vous utilisez.

Cela permet d’aérer votre texte et d’assurer une visibilité maximale. À noter que Google n’affiche pas certains émojis afin de limiter les abus. Toutefois, elle ne sanctionne pas et ne rétrogradera pas votre site internet si vous mettez un émoji dans vos titres, meta description, URL, etc…

Conseil n°8 : Insérez des liens

Le netlinking très apprécié en SEO s’applique également aux articles de blog. Vous pouvez citer vos sources ou proposer à votre lecteur d’approfondir le sujet en renvoyant vers d’autres sites approuvés par Google ou sur un autre de vos articles. De plus, l’objectif est d’accroître le nombre de liens de qualité pointant vers votre site. Ceci dans le but d’améliorer la popularité de votre site aux yeux de Google.

Conseil n°9 : Tester votre score SEO avant de poster votre article

Une fois votre article rédigé, n’hésitez pas à tester son optimisation SEO en utilisant un outil d’analyse spécialisé SEO. En fonction du résultat obtenu, vous pouvez retravailler certains passages ou mots-clés.

Parmi les optimisations que vous pouvez réaliser, il y a :

  • Longueur des phrases ;
  • Test de lisibilité ;
  • Longueur des paragraphes ;
  • Mots-clés et champ sémantique ;
  • Liens externes ;
  • Méta description…

Si l’optimisation est complète et que vous êtes satisfait, vous pouvez désormais poster votre article !

Conseil n°10 : Vous le savez déjà, mais ne faites jamais de copier-coller

Qui aimerait que l’un de ses articles soit repris mot pour mot sur un site concurrent ? Certainement ni vous, ni nous. Google est d’ailleurs d’accord et bannit immédiatement les articles (voire le site) lorsqu’il détecte du plagiat. Faire du copier-coller ne vous fera donc pas gagner du temps, bien au contraire !

Petit bonus (et conseil de la rédaction) : n’oubliez pas de vous relire et faites la chasse aux fautes d’orthographe, aux coquilles et aux mots manquants !

Eh voilà, vous êtes fin prêt à rédiger un article dont le SEO sera friendly. D’autres articles arrivent sur ce sujet car vous l’aurez compris, le SEO regorge de techniques et mérite (vraiment) que l’on s’y attarde !

So let’s do it !

SO let's do it - SEO friendly - 10conseils.fr

10 conseils pour bien référencer son site internet

10 conseils pour bien référencer son site internet

Avoir un site internet c’est bien, faire en sorte qu’il soit visible sur le web, c’est mieux ! Pour vous assurer que votre site fasse partie du top 10 des SERP des moteurs de recherche, il est primordial de bien le référencer. Voici 10 conseils à suivre dès maintenant pour une optimisation SEO de votre site réussie !

Nos 10 conseils pour un site internet bien référencé

Un référencement efficace vous permet d’apparaître sur les SERP (Search Engine Result ou page de résultats de moteurs de recherche) lorsqu’un internaute effectue une requête. Google et ses algorithmes analysent l’intégralité du contenu de votre site et déterminent selon des critères bien précis comment vous positionner par rapport à vos concurrents.
En étant optimisé SEO (Search Engine Optimization ou optimisation pour les moteurs de recherches), votre site apparaîtra en meilleure position. Il attirera ainsi plus de visiteurs et vous augmenterez naturellement votre taux de conversion. Voici nos 10 conseils à appliquer pour un site internet bien référencé.

10 conseils pour le seo
10 conseils pour le SEO

Conseil n°1 : développez un site mobile friendly et responsive design

Depuis 2019, les bots et autres algorithmes qui analysent votre site internet privilégient en premier les sites possédant une version pour smartphones. En effet, plus de la moitié des requêtes sont désormais effectuées sur mobile. En développant un site mobile friendly voire responsive design capable de s’adapter à tous les types de supports (smartphone, mais aussi tablette et PC, quelle que soit la taille de l’écran), vous attirerez plus rapidement l’attention des moteurs de recherche.

Conseil n°2 : optimisez vos balises Title et Meta Descrition

Lorsque votre site apparaît sur une SERP, il est présenté sous forme de snippet : un bloc de quelques lignes avec le titre, l’URL, et le résumé de la page ou la meta description si vous en avez rédigé une. En rédigeant votre Title et votre meta description, gardez à l’esprit qu’ils doivent cohérents avec le contenu de la page, précis et clairs, à la fois pour le moteur de recherche et le lecteur.
N’hésitez pas à optimiser vos balises Hn (les paragraphes de votre page) en y insérant les mots et vos expressions clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner. C’est également un bon moyen de plaire à Google et ses amis.

Conseil n°3 : travaillez votre URL

Votre URL (Uniform Resource Locator) est le lien sur lequel l’internaute va cliquer pour se rendre sur votre site ou sur la page de votre qui site qui l’intéresse. N’hésitez pas à l’optimiser en y insérant les mots-clés qui rappellent le contenu de la page de façon qu’elle soit claire à la fois pour le moteur de recherche et le lecteur.

Conseil n°4 : Rendez vos images et vos vidéos visibles pour les moteurs de recherche

Ce n’est pas parce que votre image ou votre vidéo apparaît sur votre site internet que Google peut la voir. N’oubliez pas de rajouter un court texte de description pour la rendre visible. Avec un contenu varié, vous optimisez votre positionnement.

Conseil n°5 : privilégiez un temps de chargement court

On vient de le voir, les moteurs de recherches apprécient les sites aux contenus variés (textes, images, vidéos, etc.), mais attention de ne pas alourdir votre site. Un temps de chargement trop long de vos pages vous pénaliserait auprès de Google et, comme nous le savons, les internautes ne sont pas très patients !

Conseil n°6 : Pensez à inclure un plan de site (sitemap)

Les robots aiment que les choses soient carrées et bien définies. Ajouter un plan de site à votre page d’accueil aidera à améliorer le référencement de votre site internet. Vous pouvez même choisir de ne pas l’afficher de façon à ce que seuls les moteurs de recherche le voient, cela vous permet de ne pas surcharger visuellement votre page.

Conseil n°7 : Insérer des liens internes et externes

Le netlinking est un critère important pour optimiser le référencement de votre site. Insérer des liens internes entre vos pages (un lien vers la page contact, vers un de vos articles de blog, etc.). Vous pouvez également ajouter des liens vers d’autres sites déjà approuvés par Google.

En proposant un contenu pertinent et intéressant, vous inciterez d’autres sites à ajouter un lien vers votre site sur leur propre page, cela boostera votre positionnement.

Conseil n°9 : n’oubliez pas vos réseaux sociaux

Aujourd’hui, il est essentiel de développer votre présence sur un ou plusieurs réseaux (Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest, Snapchat, LinkedIn). Vous pourrez ainsi y relayer vos contenus et attirer les réseauteurs sur votre site. N’oubliez pas évidemment de mettre les liens vers vos réseaux sur votre site internet.

Conseil n°10 : analysez la performance de votre site internet

Il existe des outils web analytics gratuits comme Google Analytics qui vous permettent de mesurer le trafic sur votre site, votre taux de conversion, et de voir comment se comportent vos visiteurs lorsqu’ils naviguent sur votre site. Avec ces statistiques, vous pourrez mesurer l’efficacité de l’optimisation SEO de votre site internet. L’astuce : faites une analyse avant/après et comparez les résultats après avoir appliqué nos 10 conseils !

Découvrez de nombreux conseils sur 10conseils.fr