10 conseils pour réussir à trouver un job

10 conseils pour réussir à trouver un job

Lorsque l’on est à la recherche d’un job, il n’est pas toujours évident de savoir comment s’y prendre pour décrocher le poste idéal. Voici nos 10 conseils qui vont vous aider à obtenir le job que vous cherchez. Le mot d’ordre : de la méthode !

Trouver un job : 10 conseils pour décrocher le poste de vos rêves
Lorsque vous envoyez votre CV, vous avez le sentiment de jeter une bouteille à la mer depuis votre île déserte ? Pas de panique ! En suivant les 10 conseils suivants, vous pourrez optimiser votre recherche de job pour trouver le poste dont vous rêvez.

Conseil n°1 : Prenez le temps de faire le point

Avant de vous lancer à l’assaut des offres de Pôle emploi, prenez le temps de vous demander ce que vous voulez vraiment : trouver un poste identique, travailler dans le même secteur, tenter une nouvelle expérience, vous reconvertir… Faites également le point sur vos compétences : qu’avez-vous appris de nouveau, quelles compétences vous manquent pour obtenir le poste dont vous rêvez… Peut-être avez-vous besoin de vous former ?
Faites également un état des lieux du marché de l’emploi dans le domaine qui vous intéresse pour connaître vos opportunités.
Cette petite introspection vous permettra d’aborder les étapes suivantes en sachant où vous allez.

Conseil n°2 : Mettez votre CV à jour

Une fois que vous savez ce que vous voulez, reprenez votre CV et mettez-le à jour en y ajoutant vos dernières expériences et les nouvelles compétences que vous avez acquises. Depuis la dernière fois que vous l’avez utilisé, les pratiques ont sûrement changé, assurez-vous que votre CV correspond bien à ce que les recruteurs attendent d’un candidat. Ne négligez pas ce travail, votre CV est votre sésame pour trouver un job (ou la formation dont vous avez besoin) !

Conseil n°3 : Créez vos profils de candidats sur les sites de recrutement pour trouver un job


C’est une étape fastidieuse, mais indispensable pour être visible par les recruteurs qui viennent chercher la perle rare sur ces sites. Vous en aurez aussi besoin pour pouvoir postuler aux offres qui vous intéressent. Prenez le temps de remplir chaque petite case et complétez votre profil au maximum. Appuyez-vous sur votre CV fraîchement mis à jour, cela vous permettra d’aller plus vite.
Ciblez les sites qui vous intéressent : Pôle emploi, l’Apec, Keljob, Indeed… Choisissez ceux qui correspondent à vos critères (zone géographique, secteur, expérience, statut cadre ou non-cadre, etc.).
De la même façon, n’oubliez pas de mettre vos profils à jour sur les réseaux professionnels comme LinkedIn ou Monster.

Comment trouver un job - 10 CONSEILS
10 conseils pour réussir à trouver un job

Conseil n°4 : Activez les alertes des sites d’emploi et consultez votre boite mail chaque jour

Pour ne rater aucune opportunité, et maintenant que vos profils sont à jour et actifs sur les sites de recrutement, programmez des alertes. Vous serez alors prévenu dès qu’une nouvelle offre correspondant à vos critères et à votre profil est mise en ligne. Vous pourrez ainsi être le premier à postuler ! N’oubliez pas de consulter votre boite mail chaque jour pour ne rien rater.

Conseil n°5 : Fixez-vous des objectifs réalisables pour trouver le job qui vous correspond le mieux

Pour vous motiver, fixez-vous des objectifs chaque jour ou chaque semaine : postuler à X offres par jour, contacter X personnes de votre réseau, obtenir x nouveaux contacts, etc. Cela vous permettra de rester concentré et d’être à l’affut de chaque opportunité. Attention toutefois à ne pas mettre la barre trop haut pour ne pas vous décourager.

Conseil n° 6 : Osez les candidatures spontanées

L’entreprise dans laquelle vous rêvez de travailler ne sait peut-être pas qu’elle a besoin de vous ! N’hésitez pas à envoyer une candidature spontanée soignée et personnalisée pour lui montrer votre intérêt. Si vous pouvez obtenir un contact direct à qui adresser votre candidature (le nom et les coordonnées d’un recruteur, du chef du service qui vous intéresse…) et/ou être recommandé par l’un de vos contacts, c’est encore mieux.

Conseil n°7 : Prenez le temps de développer votre réseau professionnel, le réseau = allié pour trouver un job

Faites savoir à vos contacts que vous êtes à la recherche d’un job. Ils vous connaissent et pourront soit vous recommander à l’un de leurs contacts, soit penser à vous lorsqu’ils entendront parler d’une opportunité. N’hésitez pas à étendre votre réseau pour multiplier vos chances.

Conseil n°8 : Suivez vos candidatures

Notez soigneusement à quelles offres vous avez postulé, quand et sous quelle forme, et si vous avez eu un retour. Cela vous permettra de ne pas postuler 2 fois par erreur et de savoir quand relancer le recruteur si vous n’avez pas eu de réponse. Le plus simple est de faire un fichier Excel qui vous permettra en un coup d’œil de savoir où vous en êtes et ce que vous devez faire.

Conseil n°9 : Formez-vous

S’il vous manque des compétences (hard skills) pour prétendre au poste que vous visez, faites ce qu’il faut pour l’acquérir. Formation professionnelle ou formation en autodidacte, tout est possible pour peu que vous soyez motivé !

Conseil n°10 : Ne perdez pas espoir !

Vous avez mis toutes les chances de votre côté en travaillant dur sur votre recherche d’emploi, mais cela n’a toujours pas abouti ? Soyez patient, cela peut parfois prendre un peu de temps.
Restez actifs et continuez vos recherches. Profitez-en également pour explorer d’autres possibilités comme créer votre propre entreprise pour enfin exercer le métier que vous souhaitez par exemple.

10 conseils pour réussir à trouver un job

Le chemin pour trouver un emploi est parfois semé d’embûches mais on espère qu’à travers nos 10 conseils, votre recherche sera plus simple !

D’autres articles arrivent sur cette thématique ! 😉

10 conseils pour réaliser une bonne vidéo YouTube

10 conseils pour réaliser une bonne vidéo YouTube

Des milliers de vidéos sont postées chaque jour sur YouTube. Certaines ont plusieurs likes ou vues, tandis que d’autres sont visionnées par très peu de personnes. L’intérêt porté sur une vidéo YouTube dépend souvent de plusieurs paramètres. 10conseils.fr vous présente ses meilleurs conseils pour réaliser une bonne vidéo YouTube.

Conseil n°1 : Choisissez un concept unique pour votre vidéo YouTube

Lorsque vous voulez créer une vidéo YouTube, la première chose à faire est de trouver un concept original. Il ne s’agit donc pas de copier ou d’améliorer les idées et les contenus d’autres youtubeurs. Votre concept doit être authentique et propre à vous. Il peut avoir rapport à votre vie, votre parcours, ou encore à votre façon de percevoir l’actualité. Quel que soit le point que vous abordez, veillez à ce que votre vidéo YouTube captive le public et l’encourage à vous suivre.

Conseil n°2 : Utilisez des équipements professionnels 🎥

Vous devez créer une vidéo de bonne qualité si vous voulez que votre public la visualise jusqu’à la fin. Il faut ainsi utiliser de bons équipements pour filmer. Si la caméra de votre ordinateur n’a pas une bonne résolution, utilisez alors celle de votre téléphone portable. La plupart des smartphones de dernière génération sont équipés de caméras haute définition, pourvues de bons capteurs. Vous pouvez également réaliser votre vidéo YouTube avec un caméscope qui offre une bonne qualité d’images. Quel que soit l’appareil utilisé pour filmer, vous devez avoir un microphone. Cet accessoire vous procurera une qualité du son inégalable.

Conseil n°3 : Ayez un bon éclairage pour l’enregistrement de votre vidéo YouTube

L’éclairage est très important, car il vous permet d’avoir une vidéo plus claire et nette. Si vous voulez réaliser votre vidéo YouTube durant la journée, 10conseils.fr vous recommande d’utiliser la lumière du jour. Si par contre, c’est dans la soirée, utilisez une lampe puissante. Mettez-vous face à la lumière pour filmer tout en vous assurant qu’il n’y a aucune ombre autour de vous.

Conseil n°4 : Évitez les introductions trop longues

Les internautes prennent environ une dizaine de secondes pour analyser la vidéo YouTube qu’ils sont en train de suivre. Si au bout d’un moment, le contenu ne les intéresse pas, ils passent à une autre vidéo. Pour éviter cela, vous devez rapidement entrer dans le vif du sujet. Faites donc une introduction courte et claire pour présenter ce qui sera abordé dans la vidéo. Pour susciter l’intérêt des internautes, vous pouvez évoquer une surprise qu’ils découvriront à la fin du visionnage.

Conseil n°5 : Choisissez un titre accrocheur pour votre vidéo YouTube 🕺🏻

Le premier élément que l’internaute verra, c’est le titre de votre vidéo YouTube. Vous devez de ce fait bien le choisir pour attirer son attention, et le pousser à cliquer sur votre vidéo. Il doit être clair et précis et correspondre au contenu de la vidéo. Il est également recommandé d’utiliser des mots-clés dans le titre.

10 conseils pour créer une bonne vidéo YouTube

Conseil n°6 : Réalisez des sous-titres pour votre vidéo YouTube

Tous les internautes ne cliquent pas automatiquement sur les vidéos YouTube. Certains les regardent d’abord en sourdine pour voir si le contenu pourrait les intéresser. Grâce aux sous-titres, ils peuvent mettre des mots sur les images et mieux comprendre la vidéo. Les phrases doivent être cohérentes, car elles pourraient encourager l’internaute à cliquer sur la vidéo.

Conseil n°7 : Choisissez un format adapté au format de YouTube

De nombreuses personnes pensent qu’une vidéo YouTube doit être longue. Vous devez savoir que la durée dépendra du contenu et du sujet que vous voulez aborder. Le plus important est que la vidéo soit passionnante et intéressante du début jusqu’à la fin, quel que soit le nombre de minutes. Par contre, si vous voulez réaliser une vidéo YouTube virale, l’idéal est qu’elle soit courte. Elle sera plus facile à regarder, à partager et les internautes pourront se l’approprier très rapidement.

Conseil n°8 : Soignez le décor et votre habillement 🛋

Pour faire une vidéo YouTube sérieuse, vous devez choisir un bon cadre. Que ce soit en intérieur ou en extérieur, le lieu doit être propre et bien ordonné. Il doit également être calme pour que l’internaute puisse vous entendre correctement. Cela vous permet de faire bonne impression auprès de votre public. Vous devez par ailleurs soigner votre présentation, et vous mettre en valeur. En fonction du cadre, choisissez les couleurs à porter, car elles apportent aussi de la beauté à votre vidéo YouTube.

Conseil n°9 : Parlez de façon claire et convaincante

Votre voix doit être forte et claire. Elle captera ainsi l’attention de l’internaute. Une voix posée aide aussi à optimiser la qualité du son. Elle ne doit pas non plus être tremblante, parce que vous devez montrer aux internautes que vous maîtrisez bien votre sujet. Avant de lancer l’enregistrement, faites quelques essais pour trouver le débit et la puissance adéquats pour une bonne prise. Si vous utilisez un microphone, vous devez rester à bonne distance pour avoir une qualité de son impeccable. Si vous êtes trop proche, il y aura des grésillements, et si vous êtes trop loin, le son pourrait être médiocre.

Conseil n°10 : Utilisez des « call to action » dans votre vidéo YouTube 👊🏼

Le « call to action » ou appel à l’action est une technique qui est très utilisée à l’écrit dans le domaine du marketing. Vous pouvez également l’utiliser dans votre vidéo YouTube pour inciter les utilisateurs à effectuer une action. Vous pouvez les mettre au début et à la fin de la vidéo.

Cela vous permettra de faire une conclusion satisfaisante qui viendra prolonger l’expérience ou les informations présentées dans votre contenu. Grâce aux « call to action », vous pouvez facilement atteindre vos objectifs, comme avoir des partages, des likes, ou encore de nouveaux abonnés.

C’était nos 10 conseils pour réaliser des vidéos #Youtube comme un pro ! Plusieurs articles sur nos conseils en stratégie de communication arrivent prochainement ! 👀

10 conseils pour rédiger un article SEO friendly

10 conseils pour rédiger un article SEO friendly

Dans un article précédent, on vous parlait de comment bien référencer votre site internet en termes de SEO. Aujourd’hui, on attaque les articles SEO friendly ! Poster un article sur votre blog vous apporte de nombreux avantages, ce n’est plus un secret pour personne… L’un d’entre eux est de vous aider à améliorer le référencement naturel de votre site internet auprès des moteurs de recherche. Pour cela, vous devez adapter votre plume aux exigences du SEO dictées par Google et ses comparses, ce qui n’est pas toujours facile. Voici 10 conseils pour vous aider à rédiger un article SEO friendly qui remplira son rôle, et bien plus.

Vous voilà devant votre écran, une page blanche ouverte attendant que l’inspiration vous vienne, et vous ne savez pas par où commencer… Rassurez-vous, le syndrome de la page blanche affecte même les plus grands auteurs !

Maintenant que vous avez votre sujet et vos idées, vous ne savez pas vraiment comment faire pour les mettre en forme de façon à rédiger un article SEO parfait (ou presque). Suivez nos 10 conseils, et vous aurez votre feuille de route pour écrire un article SEO friendly ! 🌈

SEO friendly - 10conseils.fr

Conseil n°1 : Définissez vos mots-clés et vos expressions récurrentes en amont (le SEO aime ça)

Les mots et les expressions clés que vous choisissez de mettre en avant dans votre article vous permettent de vous positionner sur des thématiques bien définies. C’est pourquoi il est important de bien les choisir avant de commencer à les rédiger. Ils vous aideront également à orienter votre rédaction et à définir le plan de votre article.
Trouvez le bon équilibre entre les mots-clés rares (ou niche) et les mots-clés trop génériques. Les mots-clés rares sont peu utilisés par les internautes dans la formulation de leur requête et ne vous permettront pas de ressortir sur la page de résultats (termes trop techniques, langage peu utilisé…). Les mots-clés trop génériques sont à l’inverse probablement déjà utilisés par tous vos concurrents. Passer trop de temps à les travailler ne vous fera donc pas sortir du lot.

Petit tip : Aujourd’hui, il existe de nombreuses extensions Chrome, logiciels voire même applications pour analyser le SEO sur Google et sur vos sites internet concurrents. Cela vaudrait donc le coup d’y jeter un coup d’œil pour savoir un peu plus précisément sur quels mots-clés vous positionner. 😉

Conseil n°2 : N’oubliez pas le champ lexical !

Vous avez défini vos mots-clés ? C’est parfait ! Pour éviter les répétitions à outrance que Google n’apprécie guère en matière de SEO, n’hésitez pas à explorer le champ lexical qui comprend vos mots-clés : synonymes, verbes, adjectifs, etc., traitant du même sujet.

Conseil n°3 : Thèse, antithèse, synthèse : Structurez votre article !

Plutôt que d’écrire votre article d’un bloc que vous-même avez du mal à regarder lorsque vous le relisez, définissez un plan composé de quelques grandes parties comprenant des sous-parties. Non seulement vos propos seront plus clairs et votre article plus agréable à lire visuellement. Ce sera aussi plus facile pour vous de le rédiger sans y passer trop de temps.
Vos titres et sous-titres (les balises Hn) sont également un outil d’optimisation SEO parfait. Il vous suffit d’y placer vos mots-clés et les moteurs de recherche sauront tout de suite de quoi parle votre article. Naturellement, vos balises titres doivent être cohérentes avec le contenu de vos paragraphes !

Conseil n°4 : Soignez votre balise Title et votre Meta Description (un SEO soigné, ça passe aussi par ça)

Vous pensiez pouvoir faire l’impasse sur ces quelques mots ? Malheureux ! C’est la première chose que les algorithmes et les bots des moteurs de recherche vont analyser. Et ils n’oublieront pas de les comparer au reste du contenu de votre article. Vous devez donc être précis et cohérent. C’est aussi la première information que verra le lecteur sur la SERP (Search Engine Result ou page de résultats de moteurs de recherche), autant en soigner la rédaction pour l’inciter à cliquer et venir consulter votre article.
En termes de longueur pour un SEO optimal, on considère qu’un titre d’environ 60 caractères et qu’une meta description d’environ 150 caractères sont optimisés. Attention, on parle de caractères, pas de mots ! Cela inclut donc les espaces, la ponctuation et les lettres.
Pensez également à travailler votre URL de la même façon : courte, précise et claire.

Conseil n°5 : Rédigez un contenu pertinent, complet et de qualité

Contrairement à ce que l’on pourrait croire en matière de SEO, les moteurs de recherche s’attachent bien plus à la qualité de l’article et de l’information qu’il fournit qu’à la quantité de mots-clés utilisés. Il en va de même pour vos lecteurs qui sont à la recherche d’informations, de conseils et de réponses à leurs questions. Quitte à rédiger un article sur un sujet que vous avez choisi, autant le faire bien. Un article optimisé SEO se doit d’être complet, cohérent et informatif du début à la fin.

SEO friendly - 10conseils.fr

Conseil n°6 : Ne vous limitez pas au nombre de mots

La tendance 2022 en termes de SEO penche pour des articles longs (entre 1000 et 1400 mots) pour justement permettre aux auteurs d’avoir la place nécessaire de traiter un sujet de façon suffisamment complète. Ne vous cantonnez donc pas aux 500 mots que vous vous êtes fixés. Il est parfois plus compliqué de synthétiser que de développer. C’est pourquoi, vous ne perdrez pas plus de temps à rédiger quelques lignes de plus ! Cela vous permettra également de mieux travailler vos mots-clés, vos expressions et votre champ lexical en évitant les lourdeurs.

Conseil n°7 : Illustrez vos propos (le SEO aime la diversité)

Pour un article attractif, vous pouvez illustrer votre texte d’images, de graphiques, de GIF et d’émojis, et même d’une vidéo. En fonction du ton que vous souhaitez employer, vous pouvez même insérer des memes ou encore des schémas. La variété du contenu est outil SEO reconnu, à condition de ne pas oublier d’insérer un court texte de description pour permettre aux moteurs de recherche de « voir » les différents supports que vous utilisez.

Cela permet d’aérer votre texte et d’assurer une visibilité maximale. À noter que Google n’affiche pas certains émojis afin de limiter les abus. Toutefois, elle ne sanctionne pas et ne rétrogradera pas votre site internet si vous mettez un émoji dans vos titres, meta description, URL, etc…

Conseil n°8 : Insérez des liens

Le netlinking très apprécié en SEO s’applique également aux articles de blog. Vous pouvez citer vos sources ou proposer à votre lecteur d’approfondir le sujet en renvoyant vers d’autres sites approuvés par Google ou sur un autre de vos articles. De plus, l’objectif est d’accroître le nombre de liens de qualité pointant vers votre site. Ceci dans le but d’améliorer la popularité de votre site aux yeux de Google.

Conseil n°9 : Tester votre score SEO avant de poster votre article

Une fois votre article rédigé, n’hésitez pas à tester son optimisation SEO en utilisant un outil d’analyse spécialisé SEO. En fonction du résultat obtenu, vous pouvez retravailler certains passages ou mots-clés.

Parmi les optimisations que vous pouvez réaliser, il y a :

  • Longueur des phrases ;
  • Test de lisibilité ;
  • Longueur des paragraphes ;
  • Mots-clés et champ sémantique ;
  • Liens externes ;
  • Méta description…

Si l’optimisation est complète et que vous êtes satisfait, vous pouvez désormais poster votre article !

Conseil n°10 : Vous le savez déjà, mais ne faites jamais de copier-coller

Qui aimerait que l’un de ses articles soit repris mot pour mot sur un site concurrent ? Certainement ni vous, ni nous. Google est d’ailleurs d’accord et bannit immédiatement les articles (voire le site) lorsqu’il détecte du plagiat. Faire du copier-coller ne vous fera donc pas gagner du temps, bien au contraire !

Petit bonus (et conseil de la rédaction) : n’oubliez pas de vous relire et faites la chasse aux fautes d’orthographe, aux coquilles et aux mots manquants !

Eh voilà, vous êtes fin prêt à rédiger un article dont le SEO sera friendly. D’autres articles arrivent sur ce sujet car vous l’aurez compris, le SEO regorge de techniques et mérite (vraiment) que l’on s’y attarde !

So let’s do it !

SO let's do it - SEO friendly - 10conseils.fr

10 conseils pour créer sa société

10 conseils pour créer sa société

Vous avez peut-être toujours rêvé de créer votre entreprise et d’être votre propre patron, mais vous n’avez jamais osé vous lancer ? C’est probablement parce que la tâche vous paraît insurmontable ! Voici 10 conseils pour vous aider à créer votre société de façon sereine et efficace.

Créer sa société : 10 conseils pour parvenir à monter votre entreprise

Si vous avez la fibre de l’entrepreneuriat, si vous rêvez d’être votre propre patron et/ou si vous avez un projet que vous rêvez de concrétiser depuis toujours, il est peut-être temps de prendre les choses en main. En créant votre entreprise, vous reprenez le contrôle ! Pour vous aider à y parvenir, voici 10 conseils qui vous guideront dans vos débuts d’autoentrepreneur.

Conseil n°1 : définissez votre projet de société

Avant même de soumettre votre idée à des investisseurs ou de potentiels associés, il faut qu’elle soit claire dans votre tête. Pour cela, vous pouvez répondre à plusieurs questions.
Assurez-vous tout d’abord que vous avez réellement l’envie de vous lancer dans l’aventure : Avez-vous les qualités et les compétences nécessaires ? Quelles sont vos attentes et vos ambitions ?
Évaluez ensuite votre projet : Est-il techniquement réalisable ? Aura-t-il une clientèle suffisante, quelle sera sa valeur ajoutée par rapport à vos concurrents déjà présents sur votre marché ? Comment le ferez-vous fonctionner (financement, techniques, etc.) ?
Pas de panique, si vous n’avez pas toutes les réponses, cela ne veut pas dire que votre projet ne peut pas aboutir. Si vous estimez par exemple qu’il vous manque des connaissances et des compétences, formez-vous !
Cette petite introspection vous permettra également de définir le business model sur lequel vous pourrez vous baser pour rédiger votre business plan (cf. conseil n°5).

Conseil n°2 : présentez votre projet à vos proches

Choisissez quelques personnes de confiance et exposez-leur votre projet. Votre idée vous paraît peut-être excellente, mais certaines faiblesses vous ont peut-être échappé. Un regard extérieur vous permettra de remédier à cela et de rectifier le tir. Conseil bonus : choisissez des personnes bienveillantes qui auront à cœur de vous aider et non de vous critiquer sans que cela soit forcément constructif. Dans tous les cas, ne vous découragez pas.

Conseil n°3 : choisissez le statut de votre société

Microentreprise, SASU, SARL… le statut de votre société dépend de plusieurs critères. Vous devez prendre en compte le chiffre d’affaires annuel estimé et le nombre d’associés.
La microentreprise : ce statut est idéal si vous êtes seul à monter votre boîte et que vous estimez que vos recettes ne dépasseront pas les 176.200€ par an pour des activités commerciales et 72.600€ par an pour des prestations de services.
La SASU : vous êtes toujours seul à créer votre entreprise, mais votre chiffre d’affaires dépassera le plafond de la microentreprise ? C’est la SASU qu’il vous faut.
La SARL : vous vous lancez avec un ou plusieurs associés ? Vous pouvez constituer une SARL.

Conseil n°4 : assurez vos arrières financièrement

Vous vous doutez bien que créer une entreprise prend du temps et que vous n’aurez pas une vaste clientèle dès le premier mois. Pour être sûr de pouvoir développer votre entreprise, et si besoin y investir, assurez-vous d’avoir la trésorerie nécessaire (ou le soutien d’un conjoint par exemple). Vous pourrez ainsi investir votre temps et votre énergie sereinement dans votre entreprise et tout mettre en œuvre pour réussir dans votre projet.

comment créer sa société 10 conseils
Comment créer sa société

Conseil n°5 : rédigez votre business plan

Le business plan est ce document indispensable, bien que rébarbatif pour certains, qui contiennent toutes les informations utiles concernant votre projet de création d’entreprise : votre objectif de chiffre d’affaires sur une période définie, les méthodes employées, les délais prévus, la nature de l’entreprise que vous créez… C’est en quelque sorte la feuille de route que vous allez suivre pour atteindre vos objectifs. Ce business plan vous est indispensable pour lever des fonds ou trouver des associés : il vous permettra de les convaincre de croire en votre projet et en vous.

Conseil n°6 : participez à des concours de créateurs d’entreprise pour vous faire connaître

Il n’y a pas d’âge pour être un jeune créateur d’entreprise ! Votre projet prend forme ? C’est le moment de le présenter à un concours tel que Startup Contest, 100 jours pour entreprendre, Prix Moovjee, Puls’Innov, et bien d’autres que vous trouverez facilement sur internet. Ce sera pour vous l’occasion de tester votre projet, de rencontrer d’autres créateurs d’entreprise et peut-être de trouver des financements.

Conseil n°7 : n’hésitez pas à vous faire aider

Certaines décisions ne sont pas toujours faciles à prendre et vous ne pouvez pas être expert dans tous les domaines. N’essayez pas de tout faire seul, ce serait risquer de rencontrer des difficultés et de perdre un temps précieux. Vous avez besoin des conseils d’un juriste sur le choix et la rédaction de vos statuts, ou d’un développeur pour votre site internet ? N’hésitez pas à vous tourner vers de vrais professionnels. Non seulement vous gagnerez un temps précieux et éviterez les erreurs, mais vous gagnerez aussi en crédibilité auprès de votre cible en apparaissant comme un vrai professionnel. Que ce soit pour la création de votre site internet, pour le marketing ou la stratégie, tous les conseils seront les bienvenus.

Conseil n°8 : ne restez pas seul !

Lorsqu’on est investi dans un projet qui nous tient à cœur, on néglige parfois tout le reste. Il n’est pourtant pas bon de vous isoler, bien au contraire. Vos proches sont là pour vous encourager et vous soutenir, pour peu que vous leur en laissiez l’occasion !

créer sa boîte 10 conseils
Comment créer sa boîte

Conseil n°9 : Ne vous découragez pas, votre société continue d’éclore !

Créer son entreprise est un travail de longue haleine, vous devez en être conscient avant de vous lancer. Les résultats ne seront pas immédiats, mais seront au rendez-vous en temps et en heure. Vous ne devez pas abandonner à la première critique ou à la première difficulté. Croyez en vous et en votre projet !

Conseil n°10 : profitez !

En créant votre entreprise, vous vous lancez dans une aventure incroyable, et, quel que soit le résultat, vous aurez appris énormément de choses qui vous serviront toujours. Alors profitez de chaque étape et amusez-vous !

10 conseils pour bien référencer son site internet

10 conseils pour bien référencer son site internet

Avoir un site internet c’est bien, faire en sorte qu’il soit visible sur le web, c’est mieux ! Pour vous assurer que votre site fasse partie du top 10 des SERP des moteurs de recherche, il est primordial de bien le référencer. Voici 10 conseils à suivre dès maintenant pour une optimisation SEO de votre site réussie !

Nos 10 conseils pour un site internet bien référencé

Un référencement efficace vous permet d’apparaître sur les SERP (Search Engine Result ou page de résultats de moteurs de recherche) lorsqu’un internaute effectue une requête. Google et ses algorithmes analysent l’intégralité du contenu de votre site et déterminent selon des critères bien précis comment vous positionner par rapport à vos concurrents.
En étant optimisé SEO (Search Engine Optimization ou optimisation pour les moteurs de recherches), votre site apparaîtra en meilleure position. Il attirera ainsi plus de visiteurs et vous augmenterez naturellement votre taux de conversion. Voici nos 10 conseils à appliquer pour un site internet bien référencé.

10 conseils pour le seo
10 conseils pour le SEO

Conseil n°1 : développez un site mobile friendly et responsive design

Depuis 2019, les bots et autres algorithmes qui analysent votre site internet privilégient en premier les sites possédant une version pour smartphones. En effet, plus de la moitié des requêtes sont désormais effectuées sur mobile. En développant un site mobile friendly voire responsive design capable de s’adapter à tous les types de supports (smartphone, mais aussi tablette et PC, quelle que soit la taille de l’écran), vous attirerez plus rapidement l’attention des moteurs de recherche.

Conseil n°2 : optimisez vos balises Title et Meta Descrition

Lorsque votre site apparaît sur une SERP, il est présenté sous forme de snippet : un bloc de quelques lignes avec le titre, l’URL, et le résumé de la page ou la meta description si vous en avez rédigé une. En rédigeant votre Title et votre meta description, gardez à l’esprit qu’ils doivent cohérents avec le contenu de la page, précis et clairs, à la fois pour le moteur de recherche et le lecteur.
N’hésitez pas à optimiser vos balises Hn (les paragraphes de votre page) en y insérant les mots et vos expressions clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner. C’est également un bon moyen de plaire à Google et ses amis.

Conseil n°3 : travaillez votre URL

Votre URL (Uniform Resource Locator) est le lien sur lequel l’internaute va cliquer pour se rendre sur votre site ou sur la page de votre qui site qui l’intéresse. N’hésitez pas à l’optimiser en y insérant les mots-clés qui rappellent le contenu de la page de façon qu’elle soit claire à la fois pour le moteur de recherche et le lecteur.

Conseil n°4 : Rendez vos images et vos vidéos visibles pour les moteurs de recherche

Ce n’est pas parce que votre image ou votre vidéo apparaît sur votre site internet que Google peut la voir. N’oubliez pas de rajouter un court texte de description pour la rendre visible. Avec un contenu varié, vous optimisez votre positionnement.

Conseil n°5 : privilégiez un temps de chargement court

On vient de le voir, les moteurs de recherches apprécient les sites aux contenus variés (textes, images, vidéos, etc.), mais attention de ne pas alourdir votre site. Un temps de chargement trop long de vos pages vous pénaliserait auprès de Google et, comme nous le savons, les internautes ne sont pas très patients !

Conseil n°6 : Pensez à inclure un plan de site (sitemap)

Les robots aiment que les choses soient carrées et bien définies. Ajouter un plan de site à votre page d’accueil aidera à améliorer le référencement de votre site internet. Vous pouvez même choisir de ne pas l’afficher de façon à ce que seuls les moteurs de recherche le voient, cela vous permet de ne pas surcharger visuellement votre page.

Conseil n°7 : Insérer des liens internes et externes

Le netlinking est un critère important pour optimiser le référencement de votre site. Insérer des liens internes entre vos pages (un lien vers la page contact, vers un de vos articles de blog, etc.). Vous pouvez également ajouter des liens vers d’autres sites déjà approuvés par Google.

En proposant un contenu pertinent et intéressant, vous inciterez d’autres sites à ajouter un lien vers votre site sur leur propre page, cela boostera votre positionnement.

Conseil n°9 : n’oubliez pas vos réseaux sociaux

Aujourd’hui, il est essentiel de développer votre présence sur un ou plusieurs réseaux (Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest, Snapchat, LinkedIn). Vous pourrez ainsi y relayer vos contenus et attirer les réseauteurs sur votre site. N’oubliez pas évidemment de mettre les liens vers vos réseaux sur votre site internet.

Conseil n°10 : analysez la performance de votre site internet

Il existe des outils web analytics gratuits comme Google Analytics qui vous permettent de mesurer le trafic sur votre site, votre taux de conversion, et de voir comment se comportent vos visiteurs lorsqu’ils naviguent sur votre site. Avec ces statistiques, vous pourrez mesurer l’efficacité de l’optimisation SEO de votre site internet. L’astuce : faites une analyse avant/après et comparez les résultats après avoir appliqué nos 10 conseils !

Découvrez de nombreux conseils sur 10conseils.fr